Autre projet de mosquée au centre-ville de Québec | Annie Mathieu | Québec musulmane

(Québec) Située sur la rue de la Couronne, juste en face de la bibliothèque Gabrielle-Roy, la mosquée Masjid Arrahm est des plus discrètes. Méconnue du public, elle est pourtant très populaire auprès des musulmans qui travaillent dans le centre-ville de Québec.

Mais comme pour les autres lieux de culte islamiques de la capitale nationale, les membres de la communauté musulmane qui la fréquentent se disent à l’étroit dans la petite salle de prière aménagée au deuxième étage d’un bâtiment commercial. Surtout, explique son imam Mohamed Allani, lors de la célébration du vendredi et durant le mois du ramadan.

«On a besoin d’un nouvel endroit, ça commence à être limité ici», affirme le Tunisien de 39 ans, installé à Québec avec sa femme et ses trois enfants depuis trois ans. Le professeur de langue arabe, formé à l’école El-Azhar du Caire, en Égypte, explique chercher avec les membres de l’Association des musulmans du Canada (MAC) un espace plus grand mais toujours au coeur de la ville. Celui-ci permettrait, dit-il, d’accueillir non seulement un plus grand nombre de fidèles, mais également d’y organiser des activités pour les membres de la communauté.

Pas les moyens

«C’est une priorité», soutient celui qui s’exprime mieux en anglais que dans la langue de Molière. Mais pour l’instant, le regroupement n’a «ni les moyens ni le lieu» pour réaliser son projet.

Le professeur en statistiques à l’INRS, Fateh Chebana, explique que celui-ci ne pourra se concrétiser que grâce aux dons versés par les musulmans de Québec. «Si l’argent vient de l’extérieur, il va y avoir de l’influence», soutient-il lorsque questionné sur la possibilité que les sommes amassées pour la future mosquée pourraient provenir de pays musulmans. «On ne veut pas ce type d’argent-là», répète M. Chebana.

Alors que les musulmans de la ville sont déjà sollicités pour financer l’aménagement de la nouvelle mosquée dans le quartier Saint-Sauveur, Mohamed Allani soutient que les deux projets ne se font pas concurrence. «Nous les aidons et le jour où ce sera nous qui aurons besoin d’eux, ils vont nous aider», affirme-t-il avec assurance.

via Autre projet de mosquée au centre-ville de Québec | Annie Mathieu | Québec musulmane.

Vous aimerez aussi...